Jean-Christophe Brétignière acteur

Jean Christophe Bretigniere acteur portrait

Grand voyageur, Jean-Christophe Brétignière a débuté sa carrière d’acteur à Rome (Italie). Parti pour un week-end, il y restera cinq ans. Paris était en noir et blanc et Rome s’offrait en technicolor. Commençant par des films de genre, comme “Les rats de Manhattan” de Bruno Mattei, film devenu culte (voir interview ARTE), jusqu’à des films plus prestigieux comme “La folie des hommes” de Renzo Martinelli qui lui a permis de travailler avec Michel Serrault et Daniel Auteuil.

Jean-Christophe est aussi passé par New York le temps du tournage de “The Orchestra” de Zbigniew Rybczyński, premier long métrage en haute définition. On l’a vu ensuite chevaucher en République Tchèque pour le film “The Chronicles of Narnia : Prince Caspian” d’Andrew Adamson.

Ouvert sur toutes les cultures, l’Algérie lui a offert deux films historiques d’Ahmed Rachedi (producteur oscarisé pour Z de Costa Gavras). Récemment appelé par Pékin pour endosser le rôle d’Edgar Faure dans la prestigieuse série chinoise “Diplomatic Storm”, il profite de son séjour pour décrocher le rôle de M. Keller dans la série “Sniper” à Shanghaï.

En France, il a eu le privilège de jouer dans des films d’auteurs comme “120 battements par minute” de Robin Campillo (Grand prix du Jury Cannes 2017) et dans “Un amour impossible” de Catherine Corsini.

Passionné de chant, il a participé à une quinzaine d’opérettes comme comédien-chanteur.

Retrouvez son résumé complet, son show-reel, ses photos et extraits de voix.